• Lettre.., à qui de foi!

     

    À qui de foi

     

    Comme il est passionnant de discuter du thème de la foi.
    La prudence est de rigueur cependant car bien que la Vérité soit "Une", par Sa grâce et sa miséricorde, elle peut revêtir une infinité de formes et de visages.

    Face à un être "sensible" en plein questionnement (ce qui n'est au fond qu'une réponse à l'appel que le Divin à fait naître en son coeur), il peut être malvenu d'exprimer "nos convictions, croyances et religions" de façon pour ainsi dire..., musclée.

    Il semble être plus méritant, d'employer le langage de la douceur et du coeur, de la patience, de l'ouverture et de la tolérance!

    Peut-on convaincre autrui de se rallier à notre foi en lui faisant miroiter peur et chatiment lorsque l'Éternel est seul à connaître le pourquoi et le comment de tout ce qui "est", visible comme invisible?!

    Dieu est Amour! Pourquoi commencer le discours face à un "aspirant" par "crains!". Pourquoi ne pas dire : "Observe! cherche! questionne!" et faire preuve de sollicitude face à ce qui peut paraître "mécréance" alors que cela n'est, la plupart du temps que simple "ignorance" du fait Divin.

    « Pardonne leur Seigneur car ils ne savent pas!».
    Ainsi s'exprimait un envoyé de Dieu que l'Éternel a dôté de "l'esprit saint".

    Sommes nous mieux que les prophètes qui, de tout temps, ont utilisés le langage de l'Amour face aux gens (croyants et non-croyants, grands et petits, pauvres ou riches, heureux ou malheureux, intelligents comme moins intelligents).

    Nous ne valons que par "nos intentions". Pourquoi condamner celui dont l'intention est pure (même s'il méconnaît nos lois?). Avec bonté, avec compassion, montrons-lui la voie si nous pensons que notre voie est Véridique bien sûr, mais, de grâce! Ne menaçons personne des foudres Divines car en faisant cela, nous risquons de prendre sur nous les péchés de celui que, ce faisant, nous avons éloigné de Dieu.

    Le croyant doit prêcher par l'exemple de ce qu'il est! Nul besoin alors d'emplyer des mots face au chercheur avide de Vérité et d'Absolu.

    Ceci dit! Ce que l'humain vois dans les autres, n'est que le reflêt de sa propre nature.., je ne vous apprends probablement rien!

    Celui qui est capable de voir la beauté, la bonté, l'amour dans la création est certainement empli de cela.

    Celui qui est capable de voir la méchanceté, la malhonneteté, la haine, en a le coeur certainement revêtu!

    « Les autres ne sont que le miroir qui nous renvoie notre reflêt! »

    Si le reflêt nous semble môche, rien ne sert d'en vouloir au miroir car.., il n'est pas responsable de ce l'on est.

    Si le reflêt est beau, rien ne sert de remercier le miroir car..., il n'est pas responsable de ce que l'on est!

    000432

    <script type=text/javascript> WEBO_ZONE=5; WEBO_PAGE=3; webogold_ok=0;</script> <script src="http://script.weborama.fr/gold.js" type=text/javascript></script> <script type=text/javascript> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,333498);}</script>


  • Commentaires

    1
    visiteur_Mimouna
    Mardi 11 Décembre 2007 à 02:56
    Foi, Paix et Unit?. Sourire... J'apprends de toi que tu es doux et humble de koeur... Belle et douce nuit ;o)))
    2
    Zitouna
    Mardi 11 Décembre 2007 à 05:13
    Mimouna n'a vu en moi que son propre refl?
    (tendre sourire).
    3
    mensan
    Mercredi 2 Février 2011 à 16:19
    Bonnes leçons
    4
    Ziatouna Profil de Ziatouna
    Mercredi 16 Mars 2011 à 13:30
    L'intelligence se développe....;

    La sagesse est un don (Divin) - selon moi....;

    Puissions-nous tous bénéficier de la sagesse Divine qui, contrairement à l'intelligence, ne se développe pas mais est un cadeau de Dieu.

    Puissions-nous tous persister dans la bonne voie lorsque, à certains moments de nos vies, la porte de la Vérité nous est entrebaillée.



    Paix!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :